Member of The Internet Defense League

Information Hacking

Do You Hack Me ? : les hackerspaces (Première émission du 29 juillet 2011 à 16h)

Tuesday, July 26, 2011

Radio Libertaire (89.4 FM sur Paris) nous ouvre ses portes pour venir parler hacking, chaque quatrième vendredi du mois, de 16h à 17h30.

Pour écouter l’émission C’EST ICI

Do You Hack Me (DYHM) est une émission sur le hacking au sens large : informatique, électronique bien entendu, mais aussi mécanique, agriculture, journalisme, en gros tout ce qui peut être détourné, bidouillé, modifié à d’autres fins que celles établies au départ. La liberté des peuples au sein de sociétés bardées de technologie demande la plus grande maîtrise technique possible qui soit de la part des citoyens, sous peine de voir cette liberté disparaître au profit d’un contrôle et d’une surveillance totale des oligarchies dirigeantes. Le hacking a pour origine le besoin de contourner les technologies, de s’en emparer plutôt que de les subir, et ce, pour assurer le maximum d’autonomie à l’individu.

Le thème de cette première émission : les hackerspaces.
Deux hackers, membres du LOOP, seront à l’antenne pour discuter autour des hackerspaces, du LOOP, plus particulièrement, et du hacking informatique et électronique en général.

Toutes les musiques sont issues du site http://noomiz.com :
So Wrong du groupe Mysidequicks
Memories du groupe Dad
Neon Nylon de Sacha Bernardson
Red Ligt du groupe My knees are mine

L’adresse du hackerspace le loop est http://leloop.org
L’adresse du hackerspace tmplab est http://tmplab.org
Les contacts et informations pour l’éléctronique pastorale de ce week end du 30 juillet dans le Cher sont sur le site du tmplab

Merci à Tom et Kerozen pour leur brillante participation !

Prochaine émission, le 26 août à 16h : le hack de l’info…

Les serveurs de Radio Libertaire ayant planté ce jour là, le podcast n’est pas disponible sur leur site.

Si vous voulez écouter l’émission, c’est ICI.

Et si Twitter était un non-sens journalistique ?

Tuesday, May 31, 2011

Twitter est devenu incontournable pour traiter les directs. Le résultat n’est pas toujours à la hauteur et son utilisation peut même devenir ridicule, comme la première audience de DSK nous l’a révélé.

Tout le monde attendait les tweets de ceux qui “y étaient” : devant la demeure de DSK, devant le tribunal, puis dans le tribunal. On allait tous avoir les scoops en temps réel, sans attendre[Read More…]