Member of The Internet Defense League

Information Hacking

Do You Hack Me ? : fablabs et hacking matériel, le 23 décembre à 16h

Friday, December 9, 2011

Do You Hack Me sur Radio Libertaire (89.4 FM sur Paris) plonge dans le monde du hardware et des fablabs, ces hackerspace dédiés au hacking des machines

Pour écouter ou podcaster C’EST ICI

Imprimantes 3D pouvant créer des objets physiques à partir d’un ordinateur, microcontrôleurs, ordinateurs open-source, puces à radio-identification, robots, détournements d’appareils : les hackers se mêlent aussi de modifier, fabriquer, transformer des machines en tout genre et gagnent une autonomie jusque là réservée aux industries…

Samuel Lesueur, fondateur du fablab l’Electrolab et Guyzmo du hackerspace Leloop, tous deux passionnés de hacking matériel, d’hardware open-source et de “hackable devices” vont nous aider à découvrir cet univers fascinant des machines que l’on peut faire soi-même, modifier, orienter…

Do You Hack Me ? : hacktivisme, hackers militants, le 25 novembre à 16h

Thursday, November 24, 2011

Do You Hack Me sur Radio Libertaire (89.4 FM sur Paris) s’intéresse aux cyber activistes, aux groupes de hackers engagés dans des actions à visée politique que l’on appelle “hacktivistes”

Pour écouter l’émission C’EST ICI

Tout le monde a entendu parler des Anonymous, de Wikileaks, mais peut-être un peu moins du groupe Telecomix. Défense de la liberté d’expression, de la neutralité du réseau des réseaux, actions contre des gouvernements dictatoriaux, aide aux dissidents politiques… Qui sont les hacktivistes de Telecomix, que veulent-ils, que font-ils, quelles causes défendent-ils ?

Deux invités pour répondre a ces questions et débattre autour du thème du cyber activisme, Fabrice Epelboin co-fondateur d’OWNI et de l’Association Tunisienne des Libertés Numériques et Kheops, membre de Telecomix.

Merci à Fabrice Epelboin et Kheops pour leur participation remarquable !

Fhimt.com le média social tunisiien né de la révolution dont Fabrice Epelboin est le co-fondateur
Le site de Telcomix

Do You Hack Me ? : hacker la psychiatrie, le 28 octobre à 16h

Sunday, October 2, 2011

Do You Hack Me sur Radio Libertaire (89.4 FM sur Paris) a toujours prétendu parler du hacking au sens large et cette quatrième émission est là pour démontrer que beaucoup de hacks sont possibles, même dans un domaine comme celui de la psychiatrie

Pour écouter l’émission C’EST ICI

Le hacker est un passionné qui cherche à pratiquer une technique autrement, à la comprendre, à lui faire faire autre chose. Hacker est un art, l’art du bidouillage au sens noble, c’est à dire d’oser démonter, regarder en profondeur une pratique, une technique. Hacker c’est chercher pour bidouiller, c’est à dire changer quelque chose pour que cette chose soit au plus près de nos besoins réels, pas à un besoin déterminé par d’autres. Hacker est aussi dépendant d’une éthique, “l’éthique hacker” qui contient en substance les concepts suivants : Passion, liberté, conscience sociale, vérité, lutte contre la corruption, lutte contre l’aliénation de l’homme, égalité sociale, accès gratuit à l’information (liberté de savoir), valeur sociale (reconnaissance entre pairs), accessibilité, activité, soucis de responsabilité, curiosité, créativité.

Hacker la psychiatrie, c’est aborder la personne en souffrance psychique autrement que sur le registre de la maladie et du diagnostic. C’est aider la personne à “soigner” cette souffrance en offrant des champs d’expériences et de relations différents : par la parole (psychothérapie institutionnelle), l’art (théâtre, psychodrame, musique, écriture, danse, arts plastiques), les échanges quotidiens (cuisine, ménage, fêtes). Et comme il y a «hack», il y a techniques, approches méthodiques, réfléchies, donc thérapeutiques, avec l’aide des médicaments adéquats quand ils semblent nécessaires. Mais sans improvisations ou expérimentations hasardeuses. Hacker la psychiatrie, c’est respecter l’homme ou la femme qui subit sa folie, c’est comprendre et faire comprendre cette folie, aider à la dompter. Pas tenter de l’éradiquer.

Nos deux invités, Philippe Bichon et Joël Kerouanton sont respectivement psychiatre et écrivain. Mais pas seulement, et au delà de leur “titre”, ce sont des professionnels qui n’abordent pas les personnes en souffrance psychique avec le “logiciel” officiel. Ils vont nous aider à comprendre comment et pourquoi il est important de hacker la psychiatrie qui, avec les lois sur les soins sans consentement et les approches cognitivo-comportementalistes est devenue une machine froide qui prétend guérir les individus au “cerveau défaillant”, génétiquement prédisposés aux maladies mentales…

Ecrire en turbulence (la maison des écrivains)
Trouble 307.23

Do You Hack Me ? : sécurité (et vie privée), le 23 septembre à 16h

Monday, August 29, 2011

Troisième émission de Do You Hack Me sur Radio Libertaire (89.4 FM sur Paris) avec pour thème la sécurité, la surveillance, l’anonymat et la vie privée.

Pour écouter l’émission C’EST ICI

Que ce soit sur le réseau des réseaux ou dans la rue, la sécurité est un mot récurrent et passe-partout qui excite les politiques et fait frémir les défenseurs des libertés. Des hackers spécialisés dans la sécurité informatique, les techniques de surveillance, travaillent à améliorer les systèmes, détecter les failles, développer des solutions pour empêcher la surveillance abusive et préserver nos libertés.

L’équipe de Do You Hack Me plonge dans le concept de la sécurité au sens général et s’attache à comprendre ses enjeux : lois LOPPSI, HADOPI, piratages de comptes, virus, vidéo-surveillance, paiement en ligne, protection des données, traçage des individus, usurpation d’identité, anonymat…

Les deux invités de l’émission, hackers et spécialistes en sécurité vont nous aider à sortir des légendes et autres rumeurs sur le sujet, des poncifs que les médias entretiennent, expliquer des réalités méconnues et surtout faire connaître les solutions que le hacking propose vis à vis de la société à la Big Brother, déjà partiellement en place.

Merci à Axel de la Quadrature du net et Deadbyte du Loop pour leur participation et leur pertinence !

Le site de la Quadrature du net : http://www.laquadrature.net/fr

Do You Hack Me ? : info-hacking, le 26 août à 16h

Sunday, August 7, 2011

Deuxième émission de Do You Hack Me sur Radio Libertaire (89.4 FM sur Paris) avec pour thème l’information-hacking ou hack de l’info.

Pour écouter l’émission, c’est ICI

Est-il possible, pourquoi et comment hacker l’information ?

Les médias se recopient les uns les autres tandis qu’une majorité d’articles sont le produit de dépêches AFP agrémentés de quelques copiés-collés…

A l’aube de l’ouverture des données publiques (open data), après la bombe Wikileaks, de nouvelles formes de journalisme tentent de se mettre en place, alliant les compétences des hackers et celles des journalistes.

Si la majorité des professionnels de l’information “servent la soupe”, une minorité commence à mettre en place une information véritablement indépendante, hors champ idéologique, utilisant entre autres des développements informatiques effectués par les hackers, avec pour but de sortir du story-telling et fournir une information “réelle”, sincère et sourcée.

Alliance des journalistes et des hackers, data-journalisme, journalisme augmenté, nos deux invités, Bluetouff, (bloggeur et informaticien) et Kitetoa (journaliste), créateurs du site reflets.info vont nous aider à mieux comprendre ces concepts et nous faire découvrir l’information-hacking.

Toutes les musiques sont issues du site http://noomiz.com :
Swimming Pool du groupe Patchwork
Pooch du groupe Orchester
Mekong Song du groupe Sixteen Pacs

Ces groupes n’ont signé avec aucun label : si vous les avez aimés, faites les connaître…

L’adresse du magazine d’info-hacking reflets est http://reflets.info
L’adresse du magazine d’info augmentée Owni est http://owni.fr
L’adresse des hacktivistes de telecomix est http://telecomix.org

Merci à Kitetoa et Bluetouff pour leur participation exemplaire !

L’équipe de Do You Hack Me vous retrouve le 23 septembre avec pour thème la sécurité et les hackers.

Pascal (réalisation-animation)
Christine (animation)
Camille (reportages)
Marie (technique)
et un nouvel arrivant dans l’équipe dès le mois prochain, le chroniqueur…Bluetouff : bienvenue à lui !